Promotion Beaumarchais 2012-2013

Bérénice

Bérénice AMAUDRIC DU CHAFFAUT

b.amaudric@gmail.com

Joséphine Joséphine BONNARDOT

josephine.bonnardot@gmail.com

Damien Bonnel Damien BONNEL

damien.bonnel@yahoo.fr

Lucile Lucile DE CASTELBAJAC

luciledecastelbajac@live.fr

Carole Carole GHASSEMI

carole.ghassemi@gmail.com

SG2bis Sophie GRANDCHAMP

sophie.grandchamp@hotmail.fr

Constance Constance LE TARNEC

constance.letarnec@gmail.com

Véronique Véronique MAUDUIT

veroniquemauduit@hotmail.com

Cécile Cécile NG PAK LEUNG

c.ng_pak_leung@skema.edu

Pauline 2 Pauline PICARDA

pauline.picarda@gmail.com

IMG_4069 Paola PICCOLI

p.piccoli@hotmail.it

Juliette Juliette TERRIOUX

juliette.terrioux@edhec.com

Pierre-Auguste Caron de Beaumarchais

Beaumarchais

(1732 – 1799)

S’il fallait se contenter d’un mot pour décrire le plus justement qui était Pierre-Auguste Caron de Beaumarchais, ce serait à coup sûr impertinent. Ce que doit être l’esprit d’un juriste, finalement.

Juriste, il l’a lui-même été, en qualité de magistrat. Mais son principal apport au Droit et notamment au Droit de la Propriété Intellectuelle, est la création en 1777 de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques : la fameuse S.A.C.D. Fervent défenseur des droits des artistes et de leur nécessaire rémunération, il avait expliqué avec humour : « Pour créer, encore faut-il au préalable dîner ! ».

De même, ses origines modestes l’ont véritablement immergé dans l’invention et l’innovation industrielle. Son père, célèbre horloger, avait en effet inventé un balancier extrêmement plat (un échappement), dont le principe est toujours utilisé dans nos montres bracelets.

La vie de Beaumarchais est hors-norme et en faire un résumé est peine perdue. Il reste, pour la postérité, l’un des auteurs dramatiques les plus célèbres avec deux chefs-d’oeuvre : « Le barbier de Séville » et « Le mariage de Figaro ». Mais encore pouvons-nous rappeler brièvement qu’il fut tout à la fois un juriste, un marchand d’armes, un diplomate, un écrivain, un homme d’affaires, un poète, un espion, un aventurier …

Sa personnalité est un savoureux mélange de qualités essentielles pour la carrière d’un praticien du Droit, à savoir une puissance de travail, un sens de l’action mêlé à une grande énergie et surtout le goût de la vie.

Cet homme, qui a aimé la vie plus que son oeuvre, nous lègue toute sa philosophie avec simplicité : « Je me presse de rire de tout, de peur d’être obligé d’en pleurer ! ».