Promotion 2013-2014

Promotion Colette

DSC09060(1) Marie CAMPENON

(marie.campenon@gmail.com)

De Lanversin Sixtine Sixtine DE LANVERSIN

(sixtine.delanversin@gmail.com)

DSCN2002 (2) Claire DERAMOUDT

(claire.deramoudt@edhec.com)

Profil LinkedIn

Dechiron Morgane Morgane DECHIRON

(m.dechiron@gmail.com)

Profil Viadéo

Profil LinkedIn

Ferras Inès Inès FERRAS

(ferras.ines@gmail.com)

Profil LinkedIn

Frelon Pauline Pauline FREULON

(pauline.fr@live.fr)

Profil Viadéo

Profil LinkedIn

Himely Yolande Yolande HIMELY

(yolhim@hotmail.com)

Malaty Elsa Elsa MALATY

(elsamalaty@gmail.com)

Mitault Anaelle Anaelle MITAULT

(mitault.anaelle@gmail.com)

Noyer Apolline Apolline NOYER

(apolline.noyer@live.fr)

Petit Clémence Clémence PETIT

(clemence.petit@outlook.fr)

Querleux Kim Kim QUERLEUX

(kimquerleux@gmail.com)

Robert Aurélie Aurélie ROBERT

(aaurelie.robert@gmail.com)

Profil LinkedIn

Rolland Justine Justine ROLLAND

(justine.rolland07@gmail.com)

Ruimy Rachel Rachel RUIMY

(rachel.ruimy@hotmail.fr)

Seguin Clémence Clémence SEGUIN

(seguin.clemence@hotmail.fr)

Simon Morgane Morgane SIMON

(Morgane.simon67@gmail.com)

Profil LinkedIn

Maureen n Maureen THEILLET

(maureen.theillet@gmail.com)

Profil LinkedIn

Sidonie Gabrielle Colette

Colette_1932_(2)

Colette, de son vrai nom Sidonie Gabrielle Colette, fut l’une des plus grandes romancières du 20ème siècle et l’étendue de son héritage littéraire en est aujourd’hui la preuve. Auteur de 41 romans de son vivant, dont la célèbre série « Claudine » inspirée de sa propre vie, elle se démarque des autres femmes de son temps en multipliant les expériences culturelles et en s’imposant tant comme romancière incontournable que mime au music-hall ou encore éditrice littéraire du journal « Le Matin ».

Élue à l’unanimité à l’Académie Goncourt dont elle deviendra la présidente en 1949, elle recevra par la suite la Légion d’honneur en 1953 et sera la première femme à laquelle la République accordera des obsèques nationales l’année de sa mort en 1954.

Ce parcours flamboyant de femme libérée est marqué par la propriété intellectuelle. Outre sa qualité d’auteur, spoliée pendant plusieurs années par son mari « Willy » a qui elle servait de nègre littéraire, elle est à l’origine de la création du « col Claudine » attribut de mode encore énormément utilisé de nos jours.

C’est avec une justesse étonnante que Colette a su imposer ce style d’écriture qui a fait, sans tromper personne, sa célébrité. Femme battante et autonome, elle ne peut aujourd’hui, qu’inspirer les étudiantes en propriété intellectuelle que nous sommes, elle qui disait entre autre que « l’on ne fait bien que ce qu’on aime » ou qu’il faut « avec les mots de tout le monde, écrire comme personne. »